Fermer
Une balade en famille

12 idées pour faire sortir les enfants

Ces deux derniers mois ont été rudes au niveau météo et maladies hivernales… de quoi nous faire oublier les plaisirs qu’il y a à jouer dehors. À un point tel que pendant les vacances de Noël, c’était une lutte gigantesque pour convaincre nos enfants de s’habiller avant le soir (!!) et de mettre le nez dehors. Et comme la fatigue nous a aussi gagnés, on a été plutôt peu convaincants. Pourtant, des idées pour faire sortir les enfants, on en a quelques unes en stock… Nous vous en partageons 12 parmi celles que nous avons déjà testées ou que nos enfants ont inventées :

1. Le duo course à pieds / vélo

Prenez un parent coureur, un enfant qui fait du vélo, et demandez à l’enfant d’accompagner le parent à son entrainement. Le bénéfice est pour tout le monde, puisque le coureur y gagne en compagnie et en encouragements, et que l’enfant cycliste en profite pour faire la course à armes égales. Évidemment, avec un ado, mieux vaut être les deux à pieds ou les deux à vélo, au choix…

2. Allons à la chasse au sanglier / aux romains / à Lord Garmadon

Utilisez n’importe quelle référence cinématographique ou de BD correspondant à la culture de votre enfant pour l’embarquer dans une chasse imaginaire à travers forêts, coteaux et prairies. Au niveau matériel, laissez votre enfant embarquer ce qui lui tente: épée, sabre laser, baton, cape, pistolet, peu importe ! L’important est dans la motivation que vous susciterez en lançant une formule du type : “Oh, j’ai vu Lord Garmadon dans la forêt, allons le combattre !”.

3. Une corde et plein de possibilités

La dernière trouvaille de mes enfants consiste à transformer une corde en rênes à cheval (le cheval étant un enfant ou un parent…) et à galoper ainsi au travers des collines. Une autre fois, elle avait servi à construire un parcours pour ramper, en la faisant passer autour de bâtons plantés dans l’herbe. La corde est aussi excellente en monte charge à la balançoire, pour ficeler un indien ou un cow-boy capturé (avec prudence tout de même), ou pour tirer divers accessoires.

4. Dessine dans la nature

Pour les plus artistes (ou pas, d’ailleurs), une balade en nature peut se transformer en séance d’arts plastiques : pour cela, apportez un support, du papier, quelques stylos et crayons de diverses sortes, et choisissez avec votre enfant le lieu où exercer votre loisir. Notez que vous pouvez vous y mettre aussi : pas besoin de savoir dessiner, on est simplement dans de l’expression personnelle, donc pas de pression !

5. Loupe et jumelles

Ces accessoires peuvent prendre place près du matériel d’arts plastiques, pour une pause contemplative du paysage lointain ou des minuscules bestioles qui se promènent à vos pieds. Et en tenant la paire de jumelles à l’envers, c’est très drôle aussi, essayez donc !

6. Patouille dans la boue

Après une bonne pluie, rien de mieux que de s’équiper de vieux vêtements et de chausser les bottes ou de vieilles chaussures pour laisser les enfants patouiller dans la boue. C’est fou comme ils peuvent aimer cette activité !

7. Une craie, du bitume

Si vous avez accès à un sol en bitume, donnez de grosses craies à vos enfants : ils pourront dessiner dans d’énormes proportions et faire s’exprimer leur élan de dessinateur, laissant une trace jusqu’à la prochaine pluie.

8. De la balançoire à la cabane

Un portique de balançoire peut servir à autre chose qu’à supporter un toboggan, une échelle ou des balançoires. Avec quelques accessoires (tissus, bâtons de bois, cordes) et un peu d’imagination, vos enfants pourront le transformer en bateau, avion, garage automobile, vaisseau, maison et bien d’autres… Il y a juste à leur laisser vous emprunter les matériaux nécessaires, et à les observer en train de détourner le portique de son usage habituel.

9. Chic, il pleut !

S’il pleut (de façon modérée), c’est l’occasion idéale de bien se couvrir la tête, d’enfiler les bottes (encore !) et d’aller sauter à pieds joints dans les flaques. Le but étant bien sûr de rentrer le plus éclaboussé possible… N’oubliez pas au passage de faire écouter le bruit de la pluie à vos enfants !

10. On aime les cailloux et les bouts de bois

Allez dans un environnement naturel où ils ont accès à quelques cailloux, bouts de bois et autres éléments végétaux, et laissez leur imagination opérer : certains opteront pour du land-art, d’autres pour des jeux d’imagniation, ou alors ils décideront de construire quelque chose. Dans tous les cas, pour peu que vous les laissiez faire, ils auront forcément une idée que vous n’auriez pas eue vous-même.

11. Crapahuter en montagne, en forêt

Pourquoi aller s’enfermer dans une salle de jeux pour enfants quand on habite à proximité d’un milieu naturel offrant de multiples possibilités d’actions ? Près de chez nous, il y a le Sidobre, ce territoire montagneux au sud du Massif Central, constitué de plein de rochers de granit dont beaucoup peuvent être escaladés. Regardez autour de votre lieu de résidence, peut-être y a-t-il un milieu naturel dont vous pouvez explorer le relief pour faire sortir les enfants ?

12. Tir à l’arc fait maison

Utilisez des éléments naturels pour fabriquer un arc et des flèches. Moyennant quelques règles de sécurité, vos enfants devraient s’amuser comme de vrais archers ! Si vous ne savez pas comment vous y prendre pour fabriquer l’arc, voici un Wikihow qui devrait vous aider (il faudra tout de même ajuster les dimensions proposées à la taille de votre enfant). Le nôtre n’est pas aussi bien réalisé que celui du Wikihow, mais il fonctionne déjà très bien !


Parmi toutes activités pour faire sortir les enfants, j’ai vraiment du mal à décider laquelle est ma préférée, d’autant que lorsque l’on se prend au jeu, on peut retrouver notre âme d’enfant et le plaisir qu’il y a à crapahuter, patouiller, dessiner ou détourner un objet de son usage habituel. Et l’avantage pendant tout ce temps, c’est que l’on profite d’une relation de qualité avec nos enfants, dans un milieu qui n’est pas sans cesse à nous rappeler les tâches ménagères qu’il reste à faire ou les emails qui attendent une réponse (à condition de laisser son smartphone dans la poche, n’est-ce pas ? 😉).

Vous noterez aussi que ces sorties sont gratuites et nécessitent peu de matériel, à part dans certains cas une voiture ou un transport quelconque pour se rendre sur les lieux choisis. Pas besoin, donc, de se casser la tête à organiser une sortie compliquée tous les week-ends !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.