Fermer
Les impacts écologiques de la mode (partie1/3)

Les impacts écologiques de la mode (partie1/3)

Les impacts écologiques de la mode sont multiples, et à tous les niveaux. On les retrouve à chaque étape : production des matières premières, traitement des tissus et confection des vêtements, transport, vente, lavage et fin de vie. Par impacts écologiques, j’entends impacts sur l’environnement en général, en incluant les animaux et les humains. Pour aborder simplement la question sans se perdre dans les nombreuses problématiques, je vous propose une série de 3 articles avec les principaux impacts écologiques de la mode.

‼️ Les impacts que je cite ici n'ont rien d'une liste exhaustive, tellement le sujet est complexe ! Pour creuser davantage, je vous renvoie à ces ressources pour comprendre l'impact écologique de la fast-fashion.

Les émissions de gaz à effet de serre

Émissions de GES de l'industrie de la mode

À cause de la production des tissus et vêtements, mais aussi à cause du transport des produits, la mode a sa part de responsabilité dans le changement climatique. L’avion, en particulier, est privilégié pour ses transports plus rapides répondant aux exigences de vitesse de la fast-fashion. Et comme les pays asiatiques sont très compétitifs au niveau des coûts de fabrication, les marques privilégient ces lointaines fabrications.

ASTUCE N°1 / Achetons moins de vêtements neufs !

La consommation d’eau

Fast fashion et consommation d'eau

L’eau est utilisée pour la production de fibres (notamment pour faire pousser le coton), mais elle est aussi énormément consommée à l’étape teinture, ainsi qu’à l’usage des vêtements (lavages fréquents). Sur ce dernier point, 12% de l’eau consommée chaque année par les français seraient liés à l’usage de la machine à laver.

ASTUCE N°2 / Ne lavons nos vêtements que lorsqu’ils sont vraiment sales. Parfois, les aérer suffit à évacuer les mauvaises odeurs. D’autres fois, une simple tâche peut être enlevée en 2 minutes à la main…

La maltraitance des animaux

Impacts écologique de la mode: maltraitance animale

Élevage intensif, absence de lois (dans certains pays) encadrant le traitement des animaux, diète forcée pour rendre les bêtes plus dociles, épilation à vif des lapins angora, alpagas attachés pour leur arracher la laine, etc. Les exemples de maltraitance animale sont légion. Heureusement, les solutions aussi !

ASTUCE(S) N°3 / Passons-nous de vêtements issus de l’exploitation animale. Achetons en seconde main. Privilégions les produits alternatifs ou labellisés: laine recyclée, label GOTS pour la laine biologique, cuirs végétaux, cuir recyclé.

Lire la Partie 2 : les impacts humains de la mode

Crédit photo: Michael Rodichev sur Unsplash

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.